Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 15:50
"Olive numéro cinq
vous n'avez pas fait assez de jus
vous vous présenterez au bureau
olive-pressee.jpg
du pressoir sans faute demain!"
Et la nuit passe et elle se fait une huile d'encre,
tout se déroule devant ses yeux:
son mari , ses enfants , les crédits.
Alors le lendemain ,défaite,
olive cassée, elle se présente:
il ne l'a fait pas asseoir,
on ne respecte pas une olive à presser.
Il la rabaisse et la jette,
elle pleure son huile,
elle s'enferme désespérée dans les wc,
et de son huile tournée
décore les murs de sa haine:
"Ce sont eux qui m'ont pressés"
On s'empresse d'effacer
et on convoque  une cellule de crise.
Il faudra bien trouver une autre façon de les presser
!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

camille 21/02/2010 22:37


joli ... l'encre n'a pas coulé pour rien !!!!


Ghregg 17/02/2010 19:48


Sympa ton allégorie oléagineuse. Aurais tu des soucis professionnels? Il est dur de se faire a sa condition d'olive..


Présentation

  • : Nouvelle plume
  • Nouvelle plume
  • : Humeurs humour passion des mots
  • Contact

Recherche

Catégories