Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 juin 2016 3 01 /06 /juin /2016 09:11
Quand l'adour se fait belle

A la recherche de la beauté

à l'embouchure me suis trouvé

conjugaison de vielles pierres

de pavés moussus traces d'hier

par le paysage découvert

je me suis arrêté

Repost 0
6 mars 2016 7 06 /03 /mars /2016 10:55
Dépouillement

Quand dans sa grande solitude

il se dresse dans le ciel

Loin des siens qu'il a quittés

roulé par la mer qui lui a arraché l'essentiel

il trouve en cet instant la plénitude de sa beauté.

Comme tous les déracinés il dresse vers le ciel

sa muette supplique.

Repost 0
14 août 2015 5 14 /08 /août /2015 17:52
O ciel

Quand le mois d’aout prend des allures d'octobre,

les hortensias couchent leurs boules fanées sous la pluie battante, l'herbe reverdit de tous ses pissenlits.

Des gargouilles des cathédrales des trompes d'eau nettoient les façades, chassant les chats errants en quête d'abri.

Le vent se fait sournois et soulève les tuiles chassant en gerbes folles les merles étourdis, qui reviennent se percher sur les fils électriques brochettes noires se serrant frileusement entre eux.

Les étoiles ont filé derrière les nuages laissant les vœux inexaucées , la lune elle même se fait rare, jouant à cache cache avec les nuages noirs.

Repost 0
25 novembre 2014 2 25 /11 /novembre /2014 08:03

Cet article est reposté depuis L'églantier..

Repost 1
16 novembre 2014 7 16 /11 /novembre /2014 13:56
Feu de dieu

Au détour du chemin de traverse, l'automne a peint son tableau exposition éphémère, œuvre de dieu ou de mère nature.

D'où nous vient cette exaltation devant le feu de dieu qui brule nos sens et nous rend rêveur.

L’automne propice à la réflexion en attente du froid qui paralyse les pauvres et ravi les riches.

Repost 0
12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 09:52
Le bateau qui vole

Pas très loin de la mer, mais accroché en l'air , coursives de l’église des marins perdus, hommage à ceux qui sont partis un jour et jamais revenus.

Le regard s'égare au confins des arcades de l’église silencieuse accroche la nef qui étonne et interpelle, murmure des marins et de leurs familles qu'on entend quand la mer remonte et que l'on appelle le ressac.

Repost 0
12 octobre 2014 7 12 /10 /octobre /2014 09:12

Un bleu à nul autre pareil, un peu de violet , un peu de mauve , un zeste de poésie .

Il ne trouve pas son origine dans la couleur du ciel, ni même de la mer, il se rapproche du bleu des bateaux de pêche dans le port.

L'origine est dans ce terroir du pays basque où il puise ses racines, il a ce bleu intense et profond de l'âme basque indépendante et fière , à nulle autre pareille.

Il fleurit le long des murs pourpres de ses maisons cossus à bardeaux, énormes hortensias en massifs.

UNE SORTE DE BLEU
Repost 0
7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 11:25

Plus le temps passe plus elle rétrécit

Une fenêtre ouverte sur un rayon de soleil

L’automne est à nos portes et déjà les brumes

brouillent l’horizon accrochant des écharpes blanches aux arbres des jardins .

On en retrouve les traces blanches dans nos cheveux , les outils se font plus lourd

Les tâches sont plus difficiles on contemple sa vie derrière la fenêtre , au loin s’éloignent ceux qui ne sont plus que des souvenirs , nos aînés qui ont regardé avant nous à cette fenêtre de la vie .

Combien d’automne et de printemps verront nous derrière la fenêtre , le temps nous file entre le doigts bobine folle , alors regardons de tous nos yeux regardons de tout notre cœur le paysage de notre vie qui défile derrière la fenêtre.

Le finestrou
Repost 0

Présentation

  • : Nouvelle plume
  • Nouvelle plume
  • : Humeurs humour passion des mots
  • Contact

Recherche

Catégories