Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 janvier 2015 7 25 /01 /janvier /2015 18:52
La binette et le petit lapin

Il y a fort longtemps un petit lapin vivait heureux dans un grand champs ou il s'ébattait la journée durant se nourrissant de thym et de serpolet.

Il partageait son univers avec la fauvette, et les papillons quelquefois la taupe venait le consulter sur des plans de terrier car il était architecte expert en la matière.

Il sous-louait accessoirement une partie de son domaine à des lombrics sourds et aveugles, locataires peu encombrants , il vivait bien en somme.

Un jour vint la binette quand elle se présenta, en entendant son nom, elle avait un accent prononcé, il crut qu'elle se prénommait la belette.

En petit lapin qui avait été à l'école, il avait ses lettres et se souvenait fort bien des fables de La fontaine notamment celle de la belette et du petit lapin,, d’où une méfiance envers la nouvelle venue.

Celle ci le rassura bien vite en lui disant en riant mais non je ne suis pas une belette mais une binette, ils en rirent tous les deux.

Il partagea dorénavant son territoire avec la binette qui eu tôt fait de le transformer en un grand potager où poussait, carottes, navets , poireaux melons et autres légumes dont elle rétrocédait une partie à son propriétaire en contrepartie de l'occupation

Le petit lapin fort heureux de cet arrangement mangeait allégrement des carottes à longueur de journée sans oublier parfois quelques laitues bien vertes..

La cohabitation se déroulait calmement bien qu au fonds d'elle même la binette commençait à trouver que le terrain qu'elle occupait déjà depuis un certain temps lui revenait de droit et que le petit lapin n'avait pas prétention parce qu’il était là le premier à avoir des droits plus qu'elle.

Elle commença à lui reprocher ses orgies de carottes et de salades puis clôtura une partie du potager ou elle s'enferma à la grande tristesse du petit lapin qui voyait son territoire naturel se rétrécir de jour en jour..

Un matin où il s'était réveillé en colère il alla trouver sa locataire pour lui réclamer son du en carottes et salades, la binette le pris fort mal et lui assena un coup derrière les oreilles qui l'étendit inerte.

On ne se méfie jamais assez de ceux qui ont l'apparence du bien et qui nourrissent de noirs desseins,, ainsi le petit lapin aurait du suivre son instinct lorsqu’il avait compris belette à la place de binette.

Vous comprenez pourquoi on utilise parfois l'expression :"une drôle de binette"

Il faut parfois suivre ses premières intuitions.

Repost 0

Présentation

  • : Nouvelle plume
  • Nouvelle plume
  • : Humeurs humour passion des mots
  • Contact

Recherche

Catégories