Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 mars 2015 5 06 /03 /mars /2015 07:14
Double lune

Le petit matin vient à peine de poindre ,j’entends une plainte sourde au sous sol, je me précipite

mon chien est couché sur le flanc il respire difficilement , il a les yeux ouverts et ne me voie pas.

Aussitôt nous appelons le vétérinaire de garde , je reste à côté de mon chien sans grande illusion, il a quinze ans passé de fidélité et de gentillesse et il souffre d'un souffle au cœur.

Quelques minutes d'angoisses et il se détend d'un coup il nous a quitté ce jour de pleine lune alors la tristesse me gagne comme une marée montante qu me submerge.

Je sors das ma véranda la lune est pleine et éclaire le ciel d'une lumière diffuse,tout à coup j’aperçois une deuxième lune dans le ciel à coté de la première , illusion d'optique peut être, mais en cet instant précis j’entends mon chien qui me dit : "enfin libre, "alors je suis persuadé que c'est lui qui rejoins l'autre lune .

Depuis malgré une pensée rationnelle je me peux m’empêcher à chaque pleine lune de penser que mon chien est là haut derrière l'astre diaphane .

Repost 0
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 15:40

Il fut un temps ou je vis , un chat roux et blanc se glisser furtivement dans mon jardin ,rasant les murs , méfiant sentant encore les traces odorantes de mon chien disparu depuis peu.

Il s'enhardit jour après jour probablement se rendait il compte que le terrain était libre de tout prédateur , sans toutefois s'approcher de moi a plus de cinquante mètres.

j'avais pris l'habitude de cette présence discrète au fil des jours et nous observions de loin, dans une cohabitation pacifique .

Vint un jour ou je n’eut plus sa visite , je pensais que ces maîtres avaient déménagé et qu'il était allé découvrir d'autres lieux de chasse au grand bonheur des merles et souris des champs qui fuyaient sa présence.

Un matin je trouvais un mot dans ma boite aux lettres un voisin inconnu me faisais part du fait qu'il avait par mégarde écrasé mon chat roux et blanc et qu'il en était fort désolé.

Un peu attristé pour ce pauvre animal, je perdis vite l'habitude de ne plus le voir se promener dans mon jardin.

Les mois passèrent l'hiver fut doux et le printemps propice au repos dans le jardin aux belles heures la journée quand , j’eus la surprise de voir sortir de dessous la haie une chat roux et blanc dont je reconnus la démarche pour l'avoir mainte fois observé dans ces séances de chasses.

N'en croyant pas mes yeux , j'observais sans bouger de ma chaise longue l'approche du petit félin tandis que ces yeux jaunes ne me quittaient.pas un instant.

Quelque chose m'interpella toutefois dans son comportement , c'était une assurance qu'il n'avait pas auparavant, il semblait ne plus craindre ma présence .

Je le regardais s'approcher doucement en longeant la haie pl près que je ne l’avais jamais vu auparavant , puis arrivé presque à ma hauteur me lancer un dernier regard et d'un bon souple et gracieux sauter sur la cloture et disparaître en un instant .

Un cet instant j'eu la certitude que c'était le fantôme du chat roux et blanc qui était revenu hanter mon jardin et dans son regard jaune je vis qu'il était heureux là où il était .

Repost 0

Présentation

  • : Nouvelle plume
  • Nouvelle plume
  • : Humeurs humour passion des mots
  • Contact

Recherche

Catégories