Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 décembre 2014 1 29 /12 /décembre /2014 09:52

Le voilà arrivé l'hiver attendu par certains, redouté par d'autres, la glace a pris chaque flaque d'eau dans son étreinte la transformant en miroirs du ciel.

Les riches sont au ski bloqués dans des embouteillages monstrueux hébergés dans des gymnases quand les centres d'accueuil manquent de places pour les miséreux,deux mondes parralleles qui ne se rencontrent jamais..

Repost 0
Claude Marcel - dans humeurs
commenter cet article
29 décembre 2014 1 29 /12 /décembre /2014 09:52
Frimas

Le voilà arrivé l'hiver attendu par certains, redouté par d'autres, la glace a pris chaque flaque d'eau dans son étreinte la transformant en miroirs du ciel.

Les riches sont au ski bloqués dans des embouteillages monstrueux hébergés dans des gymnases quand les centres d’accueil manquent de places pour les miséreux,deux mondes parallèles qui ne se rencontrent jamais..

Repost 0
Claude Marcel - dans humeurs
commenter cet article
13 septembre 2014 6 13 /09 /septembre /2014 15:13

Quand la France vieillit,touche pas à mon grisbi

Quand la France s’appauvrit,touche pas aux retraites,aux veuves aux salariés,arrête d'essayer de créer une nouvelle classe de pauvres.

On a connu touche pas à mon pote, oui mais ça c’était avant.

La France se radicalise.

Ne joue pas les tontons flingueurs

Les vieux ne sont pas des moutons et les jeunes aspirent à autre chose qu'un gouvernement de pieds nickelés.

Repost 0
Claude Marcel - dans humeurs
commenter cet article
20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 09:13

Du fond de mon canapé j'apprécie le spectacle retransmis à la télé du théâtre Mogador , un artiste de variétés, entraine son public en une osmose extraordinaire , tous horizons confondus réunis dans le même plaisir de la musique

Mon esprit quitte un instant le spectacle et ma pensée s'égare , la musique ne pourrait elle pas réunir les peuples ennemis qui d'une seule voie comme les spectateurs du concert entonneraient le même chant de paix .

Mais loin de ce théâtre,une autre musique mène la danse , celle des bombes qui écrasent et tuent.

Ces pays ou les enfants naissent pour mourir sans avoir vécus où s'ils survivent sont le bras de la violence pour tuer d'autres enfants, nés eux aussi pour mourir sans avoir grandis.

Musique de guerre sur fonds de cris et de pleurs , ou de rages de ceux qui ont tout perdu au nom d'une terre .

Je voudrais rêver d'un concert qui réunirait les ennemis d'hier ayant pansés leurs plaies dans une même ferveur de bonheur dans une musique partagée.

Repost 0
30 mai 2014 5 30 /05 /mai /2014 08:10

La pluie brouille la vue d'un écran gris mouvant

les perspectives sont floues , rien n'est plus à sa place.

Quittons toutes nos certitudes, demain ne sera plus jamais ce que c'était hier.

Là où nous avions des valeurs, des repères , tout fout le camp au vent mauvais de la peur ,celle des autres, de l'avenir , des jours qui viennent

La parole n'a plus cours on jure ce que l'on veux on proteste de sa bonté de son innocence

L'homme a besoin de repères et quand les siens deviennent flou, il se rattache à de vagues espoirs , c'est l'ère des prédicateurs qui prime on a besoin d'absolu de croire en la vertiu.

Méfions nous de la fause vertu , de celle qui n'a pas été entachée faute d'avoir été soumise à la tentation du pouvoir, derrière se cache un avenir des plus flous.

Repost 0
26 mai 2014 1 26 /05 /mai /2014 10:04

Ils sont venus , ils sont tous là elle va mourir la démocratie ,

il y a le fils prodigue aux idées de gauche qui en perd la patience, il y a les verts qui ont la couleur de leur défaite, il y a ceux du milieu qui ont fait mieux mais pas assez.

Et puis il y a ceux touchés par les affaires et puis il y a l'autre et sa famille rapprochée , tous empruntés , tenant toujours le même discours iconoclasme , ils n'ont rien compris , ils pourraient jouer le rôle du chien dans la pub pour la banque .

Alors que le silence ce fait autour du lit où git la démocratie déjà d'autres voies s’élèvent comme le chant du clairon sur un champs de ruine , la nature a horreur du vide

On peux en penser ce que l'on veux l'avenir nous le dira, quel est ce vent glacé qui me glace l'échine , une prémonition ou une simple inquiétude devant la nouveauté.

Repost 0
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 07:23
Centre commercial et Centre  AFRIQUE deux mondes

Magie de Noël le centre commercial s’anime de mille feux

pendant qu’à plusieurs milliers de kilomètres en Centre AFRIQUE

des hommes s’entretuent .

Là les enfants émerveillés admirent la roue de lumière , là bas les enfants meurent sous les balles des mercenaires au non de quoi de quelque idéologie, de la folie du pouvoir.

La frontière entre le mal et le bien est telle à ce point tenu que la moitié du monde s’embrase de haine fratricide pendant que l’autre moitié s’apprête à fêter la paix.

Repost 0
Claude Marcel - dans humeurs
commenter cet article

Présentation

  • : Nouvelle plume
  • Nouvelle plume
  • : Humeurs humour passion des mots
  • Contact

Recherche

Catégories