Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mars 2016 2 29 /03 /mars /2016 11:08
Rencontres improbables

La scène se passe dans un hall de gare, au premier plan un piano droit est mis à disposition du public.

Un homme âgé joue avec application , un sdf sans doute qui trouve ici un peu de réconfort.

Au deuxième plan un jeune , casquette en arrière l'écoute jouer , le vieux l'invite à jouer et se lève.

Le jeune se met au piano et joue un air entrainant, le vieux se rapproche et alors commence un jeu à quatre mains , le jeune assis le vieux debout qui rythme avec son pied.

La musique quelques instants a uni deux mondes, une femme s'approche et filme avec son portable , ses deux là se retrouveront peut être sur les réseaux sociaux.

Partager cet article
Repost0
23 mars 2016 3 23 /03 /mars /2016 09:28
Un gant de fer

La tolérance zéro

une réponse à la hauteur de la violence de

la haine sauvage irraisonnée.

Nous devons faire appel à nos dirigeants pour

appliquer d'un gant de fer des mesures à la hauteur

de l’agression..

Nous sommes tous solidaires de nos amis Belge, et de toutes les victimes de cet aveuglement.

Partager cet article
Repost0
18 mars 2016 5 18 /03 /mars /2016 06:59
Nid blanc

Dans mon amandier

il est venu nicher

d'un geste effarouché

toutes les feuilles a fait tomber

il se croyait dans un nid blanc

mais le pétale est éphémère.

De loin il est venu chercher la blanche paix

la misère li a trouvé et ses illusions se sont envolées

Partager cet article
Repost0
12 mars 2016 6 12 /03 /mars /2016 12:03
Une vie d'incertitude

Une vie d'incertitude

De telle façon qu'il ne déçoit pas l'attente des jeunes,

De telle façon qu'il ne mécontente pas les vieux

De telle façon qu'il ne mécontente pas sa majorité

De telle façon qu'il ne mécontente les patrons

De telle façon qu'il ne mécontente pas sa copine

De façon qu'il ne mécontente pas la droite.

Comment dans ces conditions faire passer une loi

Une seule solution , choisir le choix du premier Ministre et le 49.3

Heureusement c'est bientôt la retraite

Partager cet article
Repost0
12 mars 2016 6 12 /03 /mars /2016 08:47
Touche pas à mon code

Touche pas à mon code,

voilà le maître mot lancé à la face de nos dirigeants, il vaudrait mieux qu'ils en tiennent compte.

Des années de lutte acharnées ont abouti à un code qui permet au salarie d'exercer pleinement son activité , dans le respect de ses droits et aussi de ses obligations

Au fil des années , il a pris de l'âge et s'est notoirement alourdi le rendant difficilement maniable, il est vrai que le mieux est souvent l' ennemi du bien.

On doit penser à lui faire subir un régime pour qu'il soit plus rapide et plus efficace, pour autant on ne doit pas le détricoter au profit d’une seule catégorie sociale et c'est la dérive que l'on voit poindre à l'horizon .

On peut s'étonner des mesures proposées qui auraient en son temps soulevées des tempêtes d’indignation si l'ancien gouvernement s'était avisé à les proposer.

Alors nous disons tous ensemble ne profitez pas d'une échéance électorale sensible pour tout modifier, toilettez si bon vous semble mais pour les mesures qui sauveront la France c'est un peu tard .

Partager cet article
Repost0
6 mars 2016 7 06 /03 /mars /2016 10:55
Dépouillement

Quand dans sa grande solitude

il se dresse dans le ciel

Loin des siens qu'il a quittés

roulé par la mer qui lui a arraché l'essentiel

il trouve en cet instant la plénitude de sa beauté.

Comme tous les déracinés il dresse vers le ciel

sa muette supplique.

Partager cet article
Repost0
6 mars 2016 7 06 /03 /mars /2016 10:11
La boite

Enveloppé dans le vent qui tourne et tape a coups rageurs

enfermé dans sa boite comme un raton laveur, il apprécie

le confort d'un abri .

Loin des intempéries qui sévissent autour de lui il entend la rage des éléments qui se déchainent et il se sent en sécurité, il a la chance d' être né ou il faut d'être entouré de murs solides et d'un toit et il apprécie.

D'autres n'ont pas eu cette chance et se contentent de logements précaires, deux mondes qui se côtoient et ont du mal à se comprendre, l'un à sa boite, l'autre a fait la sienne des emballages.

Partager cet article
Repost0
3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 07:29
Bruits de nuit

La nuit me parle,parfois c'est un murmure, des fois c'est un brouhaha qui m’assourdit.

La nuit est vivante , qu'elle soit noire , qu'elle soit blanche ou des temps chacune a son message.

Elle me parle à petits bruits, comme une souris qui grignote le temps, comme un ouragan qui démonte les toits et fait tomber les fleurs des cerisiers , parfois elle parle tout simplement .

Elle me raconte des histoires, des histoires d'amour de haine , de misères et de gloire,des choses de la vie . s'éteint sous les nuées à peine percée de la lueur des réverbères.

Partager cet article
Repost0
12 février 2016 5 12 /02 /février /2016 11:35
De bric et de broc

De bric et de broc

En voilà un de plus

On rassemble et on remanie

c'est vrai c'est une véritable manie

On déplaît à certains on gâte les autres.

On reprend les anciens on les sort de l'oubli

le temps d'un petit tour puis ils s'en irons

Rassembler il va bien essayer

réussir est moins sur .

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 10:45
Le passe muraille

C'était un rêve d'enfant devenir passe muraille, mais ce n'était qu'un rêve jusqu'au jour où surprise un événement inattendu arriva.

Il s'était machinalement appuyé sur le mur en se levant de son lit , ses rhumatismes lui faisaient mal et lui enlevaient de sa mobilité,quand il eu la surprise de sentir la cloison se dérober sous la pression de sa main.

Il continua le mouvement son bras suivi sa main et il arriva que la moitié de son buste avait traversé le mur, incrédule il avança un pied , puis une jambe let traversa le mur.

Il ne pu réprimer un cri de joie , il était devenu un asse muraille.

Fort de son nouveau pouvoir il essaya de traverser le mur maitre de sa maison et se retrouva en un instant dans son jardin.

Les jours qui suivirent furent des jours d'amusement sans limites il allait de mur en mur rentrant au hasard chez les gens épiant l'intimité des autres sans vergogne.

Un nouveau jour s'était levé , il essaya comme à l'habitude de passer dans la pièce à coté par le mur et se retrouva brutalement repoussé sur son lit, une douleur à la main irradiait ainsi qu'une grosse bosse sur son front.

Une voix impérieuse s'adressa à lui et lu dit:", on vous avais bien dit de ne pas vous lever si rapidement de votre lit à votre âge, vous êtes bien arrangé maintenant!"

Partager cet article
Repost0