Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 octobre 2016 2 11 /10 /octobre /2016 17:58

Fourmis autour d'un bol de lait

ils avancent et reculent successivement

serres les uns a coté des autres .

Flux et reflux dérisoire entre deux drapeaux.

Et pourtant ils crient , non de peur mais de joie

de cette joie éphémère que procure la vague qui déferle.

Plus la page déserte déroule ses longs rouleaux à peine dérangée

par les cris des mouettes et les bonds de quelques chiens errants.

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2016 2 11 /10 /octobre /2016 17:47
L'océane

L'océane

Quand la mer ivre de lune tangue et roule bord sur bord rejetant sur la plage une mousse amère de pollution, elle vient vivant reproche dire à l'homme qu'il la tue et qu'avec elle il se tue aussi.

Jour après jour elle rejette navires échoués , plastiques et déchets qui serviront de sculptures dérisoires témoins de sa lente agonie.

Quand l'humanité prendra elle conscience que l'océan qui meurt est l'annonce programmée de sa propre déchéance.

Épave échouée démantelée

Morceau d'épave en forme de sculpture

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2016 2 11 /10 /octobre /2016 17:42

Spirale de la violence

insupportable bêtise.

L'esprit vidé il frappe sans savoir pourquoi

il n'est plus rien que folie, demain il sera oublié .

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 16:36
Autopsie d'un naufrage

Autopsie d'un naufrage

La mer a fracassé sur les dents acérées de ces rochers

le bateau imprudent qui s'est brisé .

Échoué il a été ballotté la mer l'a démantelé

jusqu’à disparaître en pièces disparates.

L'océan a recraché les débris qui sont venus s'échouer sur la plage, l'un d'eux récupéré revit une autre vie sculpture éphémère dressée quelques jours sur un front de mer.

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 16:28

Si tu entend le chant des sirènes c'est que tu est à côté d'un hôpital

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2016 7 17 /07 /juillet /2016 16:47
Sur la greve

Sur la gréve il y a la haine

Sur la grève il y a le sang

la violence imbécile qui amène la mort

Ils étaient venus s’amuser commémorer la liberté

ils avaient rendez vous avec la haine

IL a frappé sans distinction de l'innocent ou de races

il voulait juste tuer, imbécile manipulé comme tant d'autres avant lui.

Il ne reste sur les galets que les pleurs et le sang et le souvenir de ceux qui hier encore étaient vivants.

Partager cet article
Repost0
1 juin 2016 3 01 /06 /juin /2016 09:11
Quand l'adour se fait belle

A la recherche de la beauté

à l'embouchure me suis trouvé

conjugaison de vielles pierres

de pavés moussus traces d'hier

par le paysage découvert

je me suis arrêté

Partager cet article
Repost0
24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 14:05

la photo

Et oui c'est toi qui est là,reconnaissable uniquement par ceux qui te connaissent bien, tu est de dos , en train de marcher ou de profil, le visage caché par les cheveux, tu n'aime pas êtres sur les photos dis tu.

Et oui je t'ai pris quand même ,je suis le seul à savoir qui est cette inconnue sur fonds de mer, mais qu m'importe la mer si tu ni est pas.

Partager cet article
Repost0
24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 13:58
Tagg moi mon front

Tag moi mon front

Elle le regarda bien de ses yeux bleus bordés de blanc et lui dit:

Je m'ennuie ,je vais et je viens et je ne vois que le blond et le bleu, je voudrais des couleurs qui claquent.

Par pitié donne moi un peu de couleur , marre du gris du béton, du doré de la plage, tag moi mon front.

Il la regarda en souriant ses cheveux rouges et vert hérissés sur son propre front , il pris sa bombe et lui taga le front, alors elle soupira langoureusement et l'arrosa d'une gerbe d'écume.

Partager cet article
Repost0
1 avril 2016 5 01 /04 /avril /2016 16:24
Quand la violette rencontre la neige

Ils se sont rencontrés , lui qui venait du nord , du pays pas loin des corons , elle qui vivait au sud au pays de la violette.

Leur union sera bientôt célébrée pour le bonheur de deux familles réunies, souhaitons leur tout le bonheur du monde.

Pour eux c'est un grand pas en avant , pour nous c'est un peu plus d'années qui nous tombe sur la tête, mais la vie est ainsi faite, la seule chose que l'on peux leur souhaiter c'est autant de bonheur que celui que nous avons vécu.

Partager cet article
Repost0