Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 novembre 2016 6 19 /11 /novembre /2016 07:58

Ils forment tous un pachwork de déçus cherchant une voie qui leur donne l'espoir, ils ont entendu le vent de la jupe filés derrière SARKO, entendu la macron politique ils ne savent plus où ils en sont.

La politique s'affole la rose a bleui, ce n'est pas sur que ce qu'elle ait fait de mieux, elle aurait mieux fait de choisir le mimosa plus en rapport avec la tromperie.

On attend sans impatience la gauche déliquescente et son discours, que pourront ils nous dire après un bilan catastrophique.

Méfions  nous par ailleurs des discours populistes qui veulent nous faire rêver d'un monde meilleur la solution est en nous mais qui est le lus à même de l'incarner nous sommes en attente d'un leader capable de rendre la France sa grandeur.

PACHWORK
Partager cet article
Repost0
12 novembre 2016 6 12 /11 /novembre /2016 19:41

 

Plonger sa plume dans l'encre bleue noir des souvenirs au détour d'une armoire , au fonds d'un tiroir, des objets abandonnés oubliés depuis des années , des photos fanées , une note manuscrite, un vieux crayon rongé c'est comme un inventaire après le départ d'un proche .

Nous sommes encore vivants et nous regardons par dessus notre épaule toutes ses années qui fuient, souvenirs de l'enfance , de nos enfants , de notre jeunesse  et un vague automnale nous prend le corps d'une douce mélancolie.

 

Plonger sa plume
Partager cet article
Repost0
8 novembre 2016 2 08 /11 /novembre /2016 11:42

La lumière du ciel grisaille sur le lac endormi

l'arbre,rougit sur un fonds de nature apaisée.

L'automne est là bien présent  les derniers pêcheurs sont venus malgré tout

profiter des derniers jours de calme .

Bientôt le vent froid les renverra chez eux où ils rêveront leurs lignes soigneusement rangées aux prochaines prises dont il pourront se vanter.

 

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2016 1 07 /11 /novembre /2016 10:53

Ils sont tous réunis liés par une même passion , ils sont les pêcheurs d'espoir.

Ils ne savent pas ce que demain sera fait  mis ils misent sur le meilleur .

Ils savent que derrière l'espoir il y aura toujours quelque  chose de positif, alors ils sont patients, ils bravent les intempéries  il seront récompensés .

Prenons exemple sur eux , restons calmes dans ma tempête, ne nous laissons pas abattre  positivons notre vie et nous deviendrons un jour des pêcheurs d'espoir.

 

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2016 5 04 /11 /novembre /2016 08:10

Le parc Sarkolande va t'il ouvrirr ses portes, ou la France est elle un pigeonnier de campagne, c'est la question qu'on se pose devant l'information quotidienne.

Les Français se trouvent comme les américains devant un choix truqué entre affaires et petites phrases.

Ne devrait on pas les enfermer un mois , filmés en continue  dans un Secret STORY politique, "La vérité si je mens".

Quel situation qui voit une gauche  éteinte, une droite divisée, une extreme affolée, quel choix entre le Hollandisme, Le Royalisme, ou encore aller voir sous les jupons de la France avec une alternative bien sur se contenter de la réouverture du parc SARKOLANDE.

Nous nous sentons comme des pigeons qui ont déserté le pigeonnier en ruine en attente d'une reconstruction.

LE PARC SARKOLANDE VA OUVRIR SES PORTES
Partager cet article
Repost0
31 octobre 2016 1 31 /10 /octobre /2016 16:25

Il se plaignait depuis longtemps de douleurs, son médecin diagnostiqua une crise de rhumatisme qui devait être pris rapidement en charge.

Le docteur un brave homme a la tête auréolée d'une chevelure blanche qui lui donnait un aire de SAINT PIERRE lui proposa  vu son état une cure thermale d'eau sulfureuse, il n'y a jamais eu de  réclamation..

Le voilà donc parti pour sa cure, l'établissement situé dans les Pyrénées se situait dans une vallée encaissée où le soleil disparaissait à cinq heures de l'après midi.

Aussitôt entré il fut saisi par l'odeur de souffre très présente dans l'établissement , une infirmière lui tendit un peignoir et l'invita à se mettre ne maillot  lui indiquant une porte rouge avec un hublot,éclairé d'une lumière rougeoyante.

A peine la porte ouverte qu'elle se referma sur son dos il se trouvait dans une vaste salle  voutée comme une grotte dont elle avait l'aspect au milieu d'énormes bassins bouillonnaient d'une eau sulfureuse au dessus de laquelle s'élevait des grosses volutes de fumées.

Une voie spectrale s'éleva et lui dit venez prendre place , bienvenu  dans L'EAU DE LA;, vous nous avez été chaudement recommandé.

Au même moment il senti une main qui le poussait vers le bassin bouillonnant il sentit la chaleur intense le saisir il se mis à crier conscient de là ou il était.

Une main fraiche le saisit et le secoua doucement , et bien Monsieur Durand que vous arrive t'il on ne vous a pas prévenu qu'il ne falalit pas rester plus de quinze minutes , vous voulez bruler comme en enfer.

Il ressortit de la salle se vêtit et se précipita dehors , l'air frais de la vallée  lui fit du bien, il quitta immédiatement l'établissement  soulagé d'avoir échappé à je ne sais quoi de surnaturel.

Quand il raconta cet épisode à son médecin celui ci le regarda bizarrement et lui dit cela  doit être une des conséquences de votre chute dans l'escalier de votre maison , vous êtes restés dans le coma quarante huit heures.

Abasourdi il compris qu'il avait fait une  incursion dans L'EAU DE  LA célèbre cure tenue par le Diable lui même, et qu'il avait eu une seconde chance.

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2016 7 30 /10 /octobre /2016 08:39

La côte Basque n'a pas fini de nous surprendre par la beauté de ses sites, mais c'est aussi une pépinière de talent à partager sans modération.

Vous découvriez un artiste en passe d'être reconnu, déjà apprécié par les Bayonnais.

DECHIFREUR DE TALENT
Partager cet article
Repost0
23 octobre 2016 7 23 /10 /octobre /2016 12:20

Voilà que la nuit était tombée en ce dernier jour d'octobre, les nuages noirs avaient assombri le ciel sans lune si bien que les alentours de la maison étaient plongés dans un noir complet l’éclairage public s'éteignant automatiquement pour raisons d'écologie.

Il était là a rêvasser se rappelant  un pansage d'un livre ou l'auteur parlant de la vieillesse disait qu'il s'agissait d'une île entourée de morts.

Pensant à sa propre vie , au vide qui se faisais doucement autour de lui ses proches partant les uns après les autres et lui restant , un peu fier d'être encore en vie mais aussi triste, il se dit que la métaphore lui paraissait effectivement appropriée.

Alors même que vagabondait le cours de  ses pensées , il entendit un vent violent se lever, des bourrasques tapaient à sa fenêtre lui donnant encore plus l'impression d'être sur un île solitaire.

Il entendit des bruits mêlés au vent se pencha à la fenêtre et vis une sarabande d'êtres monstrueux qui défiaient devant ses yeux , sorcières ricanantes , diables aux yeux rouges, lumières traçantes dans le ciel noir, terrorisé il se retira de derrière les carreaux le corps inondé d'une sueur froide.

Tout a coup la fenêtre céda au vent et il entendit chose incroyable le bruit des vagues en furie , il sentait l'odeur de la mer, c'était impossible il habitait à quatre cent kilomètres des côtes, que se passait il?

Alors  lui vint l'idée que c'était son tour qu'il était réellement sur une île entourée de morts et que c'était le moment pour lui de les rejoindre et il trembla de peur .

Accroupi derrière la fenêtre se protégeant tant bien que mal des embruns qui le mouillaient il pria comme jamais il 'avait jamais prié, le ciel l'entendit il ,le bruit de la mer disparu , le vent se calma.

Anéanti il n'osait plus bouger quand il entendit des voies enfantines crier  en riant , donnez  nous des bonbons ou nous emportons avec nous, nous sommes les sorcières et les démons.

Il jeta un regard furtif et parti d'un grand rire de soulagement , c'était la soirée Halloween et les enfants déguisés faisaient une ronde joyeuse devant sa porte.

 

L 'ILE
Partager cet article
Repost0
15 octobre 2016 6 15 /10 /octobre /2016 07:35

Ils ont fuit les terres immergées

ils ont quitté l'endroit où ils sont nés

perdus des proches souffert le martyr mais les voilà arrivés.

Quel sera leur destin, fragile comme le sable dont ils sont façonnés identiques et différents des autres, comment seront ils acceptés.

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2016 3 12 /10 /octobre /2016 19:08
Le Rat de Marée

Le rat de marée

Il se nourrit d'abord de vos restes discret et craintif,

peu à peu il s’enhardit se fait plus présent .

Bientôt il se multiplie envahi nos villes et nos campagnes, il impose sa loi, la faute à ceux qui ne l'ont pas vu grandir ignorant sa présence ou favorisant sa croissance.

Partager cet article
Repost0