Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 octobre 2015 7 11 /10 /octobre /2015 16:21
LA RONDE

Elle a recommencé, ce n'est pas celle de l’amitié entre les peuples loin s'en faut.

Elle c'est la ronde des bombardiers qui frappent sans discernement , femmes et enfants , terroristes ou opposants au service du pouvoir, de l'argent .

Le feu et la mort s’abattent ronde infernale de feu et de sang , on ne sait plus contre qui , on écrase un peu plus chaque jour le pays dans le chaos, ouvrant la porte à d'autres rondes.

Ailleurs c'est la ronde de ceux qui fuient , celle aussi de ceux qui les voient arriver et qui ont peur de ce qu'ils amènent avec eux .

La haine aura elle un jour une fin , ou ne finira telle qu'avec l'humanité.

On se prend parfois à rêver à une ronde qui ne serait pas dans le noir , le feu et la souffrance, mais celle de femmes et d'hommes unis par la fraternité.

Repost 0
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 06:50
Travaux d'automne

Le soleil est encore chaud et caresse le mur,

la terre fraichement retournée exhale des odeurs profondes.

Les plantations d'automne ont pris place flamboyantes ,là un vieux pot cassé

nous rappelle notre fragilité.

Nous volons un instant de bonheur avant que le froid nous renvoie dans nos murs.

Repost 0
26 septembre 2015 6 26 /09 /septembre /2015 12:10
avant que ne meurre les feuilles

Avant que ne meure les feuilles

Des grand enfants aux rêve éveillés

ont sculpté des images éphémères.

Des grands sourires émerveillés

sur une plage désertée.

Comme un rappel à l'été.

Un message d'espoir à tous ceux qui au fonds d'eux même

on su garder quelques instants leur âme d'enfant.

Si je vous ais fais sourire un instant , je n'ai pas failli à mon devoir

et je peux refermer content mon cahier de vacances.

Repost 0
25 septembre 2015 5 25 /09 /septembre /2015 08:48
La chasse aux cons

Elle est ouverte

on chasse au filet

ils volent bas

Attention ils ne sont pas loin

derrière le mur du voisin

A la télé aussi ils sont légions

Vous ne pouvez pas les manquer

ce sont les cons.

Repost 0
23 septembre 2015 3 23 /09 /septembre /2015 06:06
La solitude

L'épisode cévenole est passée les rivières gonflées ont tari leurs torrents impétueux qui ont dévasté tout sur leur passage, arrachant arbres et talus.

Les champs dévastés sont laminés les vergers détruits et la mer a reçu dans son lit des monceaux de bois mort.

Et là seule sur la gréve seule survivante d'un beau verger, une pomme est venue s'échouer loin des siens, sur cette terre inconnue.

Repost 0
21 septembre 2015 1 21 /09 /septembre /2015 11:32
Les glaneuses d'espoir

Elles sont là , le dos courbé,elle glanent au bord de la plage des bois flottés des coquillages et surtout elles écoutent la mer.

A travers les bois usés blanchis , taraudés-elle leur parle des jours anciens , des histoires de marins, des réfugiés qu'elle a recueilli dans son lit et n'en sont jamais sortis.

Elle leur raconte aussi l'espoir de ceux qui sur des coquilles de noix sont partis de là bas pour des rivages meilleurs, alors elles glanent sans relâche parce que sans espoir il n'y a plus de vie.

Repost 0
Claude Marcel - dans divers
commenter cet article
20 septembre 2015 7 20 /09 /septembre /2015 12:18
Il vole

Me voici assis à l'abri du vent en ce jour de tramontane au coin d'un de ses chalets de plage.j’entends un bruit de pas sur les planches et je vois passer un homme d'un certain âge qui court à grandes enjambées, porté par le vent et qui crie en battant des bras , je vole je vole, le tout suivi d'un grand rire.

Ce n’est qu'un retraité heureux de vivre, il est dans cette période où l'on savoure pleinement sa liberté retrouvée, loin des patrons et des obligations.

Il est encore dans cette période qui précède le déclin de l'être quand on est encore bien et libre, il est heureux en somme.

Je vous l'aurais bien montré tellement il dégageait une aura positive , mais au moment où j'ai pris la photo, il s'était déjà envolé!!!!

Repost 0
31 août 2015 1 31 /08 /août /2015 17:17
Les yeux orange

L'après midi était chaude , je m'étais assoupi dans ma chaise longue sous un cerisier qui me protégeait des rayons encore brulants du soleil.

Je rêvassais pensant à la chanson de Brassens auprès de mon arbre qu'il fait bon dormir.

Un souffle de vent préparatoire e l'orage qui était annoncé en soirée m'envoya comme un signe une feuille jaunie qui virevolta vers moi e me caressa le visage.

Je vis avec un certain effarement en facede moidans l'autre cerisier, deux yeux oranges flamboyants qui me regardaient méchamment au bout d'une t^te noire et chenue.

Je poussais un cri de surprise et tombais de ma chaise, pour m'appercevoir qu'ilne s'agissait là qu'un caprice de la nature des gouttes de résines venaient comme un reproche me dire pourquoi a tu coupé mes branches.

Repost 0
31 août 2015 1 31 /08 /août /2015 14:08
L'homme de fer

Il s'était voulu l'homme de fer qui allait sauver son pays du joug de la dette ,redresseur de l'économie sauveur de son peuple.

Les urnes ont parlé , il n'a pas su ou pu les écouter, alors ils se sont détournés las de promesses en fer blanc , aujourd’hui il demeure seul loin de son socle, malgré les soutiens de principe d’extrêmes opposés qui aujourd'hui font mine de l'ignorer.

On peux au moins saluer son courage, celui d'avoir essayé même si la victoire est amère quand elle est de courte durée.

Repost 0
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 09:29
STEP BACWARD

On s’imagine difficilement dans ce monde ou tout file comme le vent , ou le produit d'hier est déjà obsolète qu'il puisse y avoir encore des endroits ou survivent des moments d'antan, comme figés.

Dans un joli petit village une maison imposante nous accueille, la façade refaite nous laisse augurer de belles promesses, nous passons la porte massive et vermoulue et là nous retournons un siècle en arrière.

Ce n'est pas un musée d'art populaire c'est réellement là qu'une personne vivait il y a encore quelques mois avant que le bien soit mis en vente.

C'est un retour en arrière dans le siècle dernier avant que tout ne bouge, une époque ou on se contentait de peu et que les objets faisaient usage durant plusieurs générations.

Repost 0
Claude Marcel - dans divers
commenter cet article

Présentation

  • : Nouvelle plume
  • Nouvelle plume
  • : Humeurs humour passion des mots
  • Contact

Recherche

Catégories