Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2010 5 05 /03 /mars /2010 17:39
Premier canard sauvage qui traverse mon ciel
au loin les pyrénees détachent leurs sommets enneigés
dommage que ce soit annonciateur de la pluie
Tiens les vaches blondes ne sont plus là dans le champs
des engins de chantier éventrent la terre
ne seront elles bientôt condamnées qu'a se nourir d'herbe déshydratée.
L'urbanisation ronge nos campagnes, comme nos côtes
ma terre se venge et se déchaîne
Qui arretera l'homme dans sa folie bétonneuse
A peine panse ton ses plaies que l'on reconstruit
à l'identique, les responsables  sont déjà morts
les prochains pas  encore nés

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ghregg 08/03/2010 08:52


Multiplications à outrance, toujours plus de béton, de cicatrices sur la nature, des coups de scie de plus en plus rapides sur la branche qui nous porte au dessus du vide. L'humain est si proche
d'un virus parfois..
(mais bon ... gardons le sourire:)))
Amicalement.


annielamarmotte 07/03/2010 19:29


merci de ta visite......
amicalement


ledif trocas 07/03/2010 04:18


L'être humain est narcissique. Il s'aime tellement qu'il éprouve le besoin de se reproduire. Pour ce faire il se rapproche de ses semblables. De plus en plus nombreux, les êtres humains s'empilent.
Lorsque l'empilement devient trop difficile à supporter, ils s'étalent. Tant qu'il parviennent à réaliser le cauchmar d'Allais: les villes à la campagne, dévastant tout dans leur développement
tentaculaire. Bientôt ils rejoindront les terres qu'ils avaient désertées quand ils avaient voulu ce rencontrer. Il est de nouveau question d'un développement vertical, avec des tours de 1000m.
Cela risque d'accèlérer le développement
démographique: il est plus facile de rencontrer une voisine de tour, qu'une copine si l'on crèche dans les Cévennes.
Que faire contre cet instinct grégaire? jr vous le demande.
Φιλικά


Emile Zona 06/03/2010 23:16


Sympa la bannière!
Hé oui l'humain est vraiment un animal qui a mal évolué avec son environnement...il est loin le temps des indiens respectueux de la nature...


lucie 06/03/2010 19:48


Merci d'être venu me voir, oui, tu m'as bien défini comme un passe muraille qui passe d'un monde à un autre, peut-être que je suis en éternel questionnement sur l'avenir de mon âme et sur
énormément de situations où je me trouve confronter, toujours des questions sans réponses ! je suis onirique sur un peu tout dans ma vie ce qui me joue des tours parfois, mais ma nature est ainsi,
si je regarde le monde tel qu'il est, je prends peur! alors...amicalement lucye


Présentation

  • : Nouvelle plume
  • Nouvelle plume
  • : Humeurs humour passion des mots
  • Contact

Recherche

Catégories