Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 16:47

SP A0047

Pendant que la ville s'agite

que le soleil écrase le passant

Il s'étire lentement

Les platanes et les saules

marient leurs couleurs à sa surface

quelquefois l'onde se brouille

un sandre ou peut être une grenouille

nous rappelle qu'il est vivant.

Et loin de la passerelle des soupirs

je me souviens un instant

Du temps où nous étions jeunes  et sans argent

contemplant à loisir , le bal des péniches

tranchant l'eau verte de leur flanc.

Le bonheur étaitsimple et se conjugait au présent.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

YC01 16/06/2011 09:48


C'est un vrai bonheur de te lire LANGLAIS... Et puis flâner le long d'un canal c'est avec plaisir que je m'y laisse entraîner, celà me rappelle des souvenirs d'enfance sur les berges du canal du
midi vers Toulouse... Bonne journée... Yvan


koka 15/06/2011 11:36


Oh, qu'il est agréable de se promener le long d'un canal verdoyant ! Passe une bonne journée, bises


Présentation

  • : Nouvelle plume
  • Nouvelle plume
  • : Humeurs humour passion des mots
  • Contact

Recherche

Catégories