Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 16:06

L4779219163_9c522ab6be.jpg

 

Les routes fument sous le soleil de juillet , de longues files de fourmis roulantes sortent de la ville enfièvrée, la citadine se vide peu à peu.

La ville rendue à elle même livre ses entrailles  aux marteaux piqueurs et aux pelles mécaniques , des ouvriers en sueur  rebouchent ce que d'autres  on ouvert sans trop savoir pour qui  ni pour quoi , esclaves modernes.

La chaussée exhale  une odeur de goudron chaud et de poussière ,les rues sont vides .

Il est onze heures les petits vieux rentrent chez eux , l'après midi sera chaude, pas même un SDF sur un banc , les chiens rasent les murs  et cherchent la fraîcheur aux portes  des vieilles maisons aux odeurs de cave.

Les commerces ont mis leurs grilles,un homme attardé dans la rue crie contre un automobilistequi l'a frolé, l'été est là moi aussi.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

marie 15/07/2010 20:00


Bonsoir Langlais
De la nostalgie dans ce texte ??
Moi aussi je suis là , dans ma rue , dans la chaleur de juillet comme dans le froid de décembre .
Profité bien du beau temps et pourquoi pas bonnes vacances ailleurs que dans votre rue
Amitié de Marie


lucie 15/07/2010 16:41


Un bonjour d'un cyber pour te remercier de ton passage, en ce moment ce n'es pas la joie, ni internet, ni téléphone, ni télé, c'est dingue ce que cela peut perturber le moral ! Ton texte est très
beau, tu es un écrivain que j'apprécie, quand mon PC marchera, j'attends un dépanneur dans les jours qui suivent, je te parlerais d'un site Major Company, que tu dois connaître et là tu as des
éditeurs et des auteurs et toutes les chances de te faire connaitre au niveau de tes écrits ! Passe une bonne journée amicalement Lucye


Présentation

  • : Nouvelle plume
  • Nouvelle plume
  • : Humeurs humour passion des mots
  • Contact

Recherche

Catégories