Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 16:04
Sans-titre---2-copie-2.jpgJe vais vous raconter aujourd’hui l’histoire du petit bonhomme de bois.
 Il était né de l’imagination d’un enfant un jour d’hiver, alors que fuyant son logement mal chauffé il était allé trainer sur le chantier voisin où il avait découvert avec bonheur, un bloc de bois qui avait dû servir de cl à quelque bétonneuse.
 Il l’avait soupesé entre ses mains, contemplé, puis il était allé le cacher dans le garage où son père entreposait ses outils.

Les jours suivants il l’avait nettoyé de sa gangue de ciment séché découvrant le bois brut durci et séché au fil du temps.
Muni d’un ciseau de menuisier trouvé sur l’établi, il l’avait patiemment façonné pour en extraire une forme qui petit à petit s’affinait pour devenir un bonhomme de bois.
Une fois celui-ci réalisé et les bras et les jambes articulés par des vis dorées, il entreprit de le peindre en bleu roi.
Le pantin ainsi créé avait simplement un problème outre qu’il était bleu, il n’aimait pas le froid et Dieu sait qu’il faisait froid dans cette maison mal chauffée.!
Aussi un soir d’hiver se faufilant par la chatière, notre bonhomme parti à l’aventure pensant qu’en marchant il aurait moins froid. Il glissa sous la palissade et entra sur le chantier voisin.

Des clochards avaient allumés un grand feu qui pétillait joyeux. Le petit bonhomme de bois qui n’aimait pas le froid se trouva irrésistiblement attiré vers le foyer qui dégageait une douce chaleur. Celui-ci le voyant arriver déploya tous ses efforts pour le séduire, il pétilla gaiement, lançant des gerbes d’étincelles, envoyant sa chaleur à la rencontre du petit bonhomme de bois. Celui-ci s’approcha et le feu lui dit : « approche, viens à moi mon ami tu as besoin de moi » .
Le petit bonhomme de bois suivant son invitation se rendit près de lui. La chaleur était douce au petit bonhomme bleu qui avait froid, il se sentait revivre, ses membres se détendait, la lumière du feu le caressait doucement.
 Pris de vertige le petit bonhomme de bois vacilla et d’un coup tomba dans le feu crépitant, alors le feu reprenant avec ardeur le dévora dans un grand flamboiement
.
Au cœur du foyer, parmi les flammes rouges, une flamme bleue s’éleva, c’était l’âme du petit bonhomme de bois.

 A chaque fois que vous verrez dans une cheminée des flammes bleues s’élever, pensez que c’est lui, le petit bonhomme de bois qui vous dit : « méfiez-vous, ne vous laissez pas prendre aux apparences, sous la bonhomie se cac
he parfois des noirs dessins. »
feu_029.gif

Partager cet article

Repost 0

commentaires

lucie 13/02/2010 11:47


Je te sens à l'aise dans l'écriture et c'est tout un Art, d'ailleurs tu l'exprimes bien dans tes mot! amitié lucye


lyly 06/02/2010 09:05


Bonjour Langlais

C'est un joli conte !
L'image de la flamme bleue est ravissante
Bon week-end, Lyly


Cristal 06/02/2010 08:48


Tout ce qui brille n'est pas d'or... voilà ce à quoi cela me fait penser !
parce que parfois les envies nous transportent et l'on croit que c'est toujours mieux ailleurs
ainsi brûle la vie...
gros bisous et bon week end à toi


vince 05/02/2010 14:38


y z'ont le même chez butagaz! :-) ... la poésie en moins.


LANGLAIS 05/02/2010 19:46


merci de ta visite et de ta not d'humour cela donne chaud au coeur


Koka 04/02/2010 22:10


C'est mignon... Il faut dire qu'un bonhomme bleu avait forcément toujours froid ! ça me fait un peu penser à Pinocchio, bien que lui n'ait perdu que ses pieds !


Ghregg 04/02/2010 10:18


Pauvre petit bonhomme... il était si jeune, il avait à peine 3 paragraphes!!


Présentation

  • : Nouvelle plume
  • Nouvelle plume
  • : Humeurs humour passion des mots
  • Contact

Recherche

Catégories