Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 17:52

 

 

Boucle d'or  avait fugué de  chez ses parents  qui habitait  non loin d'un casino , on lui interdisait depuis toujours de s'en approcher et elle était fascinée par son enseigne brillante et les  gens bien habillés qui en sortaient en riant .

Elle s'était cachée dans le local poubelle  du casino  à la fermeture  et une fois les derniers joueurs  partis  elle s'était introduite  dans la salle de jeux.

Elle s'approcha de la table  de Kraps , essaya de monter sur un tabouret trop haut pour elle, dérangea un sabot , puis renonça .

Dans la pénombre , elle fut irresistiblement attirée par l'éclat vert de la table de poker dont le tapis était éclairé par un lustre à perles vertes de style rococo.

Elle s'assit,dans un des fauteuils de cuir rouge , ouvrit un jeu de cartes  qu'elle étala devant elle comme un éventail et puis dis  et non ce n'est pas pour moi .

Elle courrut alors dans les allées entre les tables hautes foulant avec délice la moquette haute, pour enfin trouver à son grand délice la table de la roulette.

Elle s'assit folle de joie  et commença à jouer avec la roulette, ,noir pair et manque , faites vos jeux ,rien ne va  plus .

En un instant elle était le croupier et les joueurs alignaient  leurs jetons devant elle , puis le silence des lieux  la rattrapa et elle se lassa bien vite, elle sauta du tabouet  qu'elle fit basculer sur la moquette.

Les lumières feutrées et l'heure avancée eurent   bien vite raison d'elle , elle partit se coucher derrière le bar où elle s'endormit , non sans avoir gouté au préalable d'un liquide ambré qui lui brula la gorge.

Le lendemain, la matinée  était bien avancée et le Casino reprenait vie , quand  le croupier de la table de craps que ses amis  appelaient nounours , s'écria , on a touché mon sabot.

Immédaitement après on entendit  la voie fluette de la donneuse de  catre du poker s'exclamer, on a touché mes jeux  de cartes, suivi de l'exclamation de la croupière qui découvrait  son tabouret  renversé .

Enfin le jeune barman s'écria  d'un air piteux , on a bu mon wisky, c'est alors qu'ils découvrirent  boucle d'or  endormie sous le comptoir sur l'épaisse moquette.

Réveillée  par ces cris la fillette apeurée par ces regards hostiles qui la dévisageaient  se mis à crier  et s'enfuit à toutes jambes pour enfin retrouver ses parents.


 

.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

lyly 14/06/2010 22:52


Bonsoir Langlais
Très drôle !
Il y'a un défi actuellement auquel je viens de participer et ton texte arrive à point nommé !
Bravo pour ce conte revu et corrigé, j'ai bien aimé !
Bonne soirée, Lyly


Ut 14/06/2010 19:28


Rire (jaune) les contes sont souvent terribles..... mais elle est sauvée!


Présentation

  • : Nouvelle plume
  • Nouvelle plume
  • : Humeurs humour passion des mots
  • Contact

Recherche

Catégories