Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2017 4 19 /01 /janvier /2017 10:59

Elle s'appelait Arthemise, et sa mère lui criait dessus dans les rues de Kinchasa , Athemise met ta chemise  ce n'est pas une tenue pour toi , c'est vrai qu'il faisait si chaud dans les rues ce jour là.

Il y a bien longtemps que l'on ne l'appelle plus Arthemise elle a quitté son pays  pour suivre sa mère qui aimait la France.

Aujourd'hui elle est là dans ce hall de gare où il fait froid vêtue d'un boubou improbable, ses cheveux crépus blanchis par la rue  couverts de chiffons de couleurs et elle chante  en tournant sur elle même, dans l'indifférence des voyageurs qui la frôle sans la voir.

Bientôt la gare va fermer, elle va retrouver son abribus qu'elle squatte comme chaque nuit elle va chercher dans une cache son caddy rempli de sacs poubelles et elle rempli l'espace entre les vitres jusqu'à mi hauteur d'homme barrage contre le froid qui mord

Elle regarde autour d'elle les lumières des appartements là où il fait chaud et elle les hais de tout son âme, alors elle chante pour elle même, son cerveau c'est brouillé la rue la tué avant que son corps ne décline aussi.

La température est descende à moins quinze la nuit  dernière annonce t'on à la météo, et une ligne dans les faits divers informe que l'on déplore la mort d'une SDF née à KINCHASA prénommée ARTHEMISE.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Renee 27/01/2017 16:41

cruel destin pour nombres d'entres eux! Bisous

Frieda 26/01/2017 19:29

Quel cruel destin Athémise
A la recherche d'une meilleure vie...Peut-être
Pauvre d'elle loin de son soleil natal

jazzy57 26/01/2017 13:33

Implacable verdict pour Arthémise , la terre d'asile n'est pas celle qu'elle espérait malheureusement .

colettedc 25/01/2017 17:30

Oh ! La pauvre Arthémise !!! Bien triste fin pour elle ! Bonne poursuite de ce mercredi !

Jeanne Fadosi 25/01/2017 16:32

pauvre si pauvre Arthémise qui tremble sans chemise, soumise à la dure loi de la rue

josette 25/01/2017 16:29

faire croire que tout sera beau ailleurs est aussi criminel...d'où qu'ils viennent et qq soit leur couleurs la misère condamne les hommes (et femmes)

Fabrice Parisy 25/01/2017 12:34

Bonjour Langlais... Que dire ! On est si impuissant... Quitter la misère pour encore plus de misère, parce que le froid, parce que la solitude, parce que l'éloignement de la famille... Rêves perdus. Destin brisé... D'une tristesse infiniment révoltante.
FP

jill bill 19/01/2017 13:08

Bonjour Langlais, des Arthémise et des Jean dans la rue il y a de plus en plus... Exil ou perte d'emploi, il y a moult raisons, l'hiver contrairement à l'été tue si dans la rue... Comment faire pour leur venir en aide à tous, la question reste posée... Merci... je mettrai en lien mercredi prochain... JB

Présentation

  • : Nouvelle plume
  • Nouvelle plume
  • : Humeurs humour passion des mots
  • Contact

Recherche

Catégories