Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2015 6 15 /08 /août /2015 08:30
Le pain noir

Enfant j'entendais régulièrement , fini ton assiette, ne laisse pas du pain , quand tu aura mangé ton pain blanc tu auras du pain noir, le tout accompagné de considérations sur la valeur du travail et les valeurs morales.

Et voilà qu'au coin d'un comptoir de boulangerie , je vois du pain noir, pas du pain de seigle , non du pain noir, teinté à l'encre de seiche .

Mon sang ne fait qu'un tour et je vois les prévisions de mes parents se réaliser,, la dette de la Grèce a plongé la France dans la récession, la dette russe a ajouté au malaise.

Je vois les gros titres des journaux , le chômage atteint des niveaux jamais atteint, on ne peux plus endiguer l'émigration clandestine, la page des faits divers explose, on lit en sous titre des journaux, la France mange son pain noir.

La boulangère me dit le prix du pain , c'est du pain de luxe je n'en crois pas mes yeux , autre temps autres mœurs.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jeanne Fadosi 16/08/2015 18:19

et le aussi finis ta soupe ! et "les bas morceaux" chez le boucher
il n'y a qu'une chose qui ne change pas c'est le rejet de ceux qui viennent "manger le pain des français"
En témoigne le sketch de Fernand Raynaud "l'étranger"

Claude Marcel 16/08/2015 20:30

C'est vrai que toutes les crises ont leur victimes expiatoires, c'est malheureusement dans la nature humaine.

jill bill 15/08/2015 23:35

Je connais les pâtes à l'encre de seiche... Eh oui mes parents ont connu 40/45... les privations et ce pain noir... merci Langlais !

Présentation

  • : Nouvelle plume
  • Nouvelle plume
  • : Humeurs humour passion des mots
  • Contact

Recherche

Catégories